Comment devenir insulaire à l’île d’Yeu ?

Comment devenir insulaire à l’île d’Yeu ?

Avec son aspect socio-géographique et le sentiment de plénitude qu’il procure en la visitant, L’île-d’Yeu est devenue un petit coin paradisiaque pour s’installer de façon permanent. De ce fait, comment devenir insulaire à l’île d’Yeu ?

Trouver une demeure à habiter

Trouver une maison à vendre disponible peut sembler difficile, dans ce cas il faudrait prévoir de vivre en mobile home ou en camping en attendant. Ensuite, il faudrait envisager dans quelle partie de l’ile habiter et préciser la dimension de la demeure. Une fois l’endroit détecté, il faudrait réfléchir si la démeure est en mesure d’etre aménager ou faudrait il la laisser tel qu’elle est. Ceci fait, il faut commencer à évaluer les prix du marché de l’immobilier et en même temps calculer les autres budgets pour le cadre juridique comme les frais de notaire, la taxe foncière et la taxe d’habitation, les charges de copropriété, et le budget des travaux.

S’acclimater à ses conditions

Pour devenir un insulaire de L’Île d’Yeu , il faudrait s’adapter aux différentes conditions qui constituent l’ile: climat, activités socio –économiques et traditions.
Au niveau du climat, il a un climat chaud et tropical; qu’importe la saison, il est toujours très ensoleillé dans cette petite partie du monde. Ceci génère beaucoup d’avantages des hivers doux, des printemps fleuris et des étés tempéré. La pêche constitue la principale activité économique de cette zone, il s’avère donc idéale de maitriser cette pratique.
Au niveau de la cuture, L’Île d’Yeu est imprégné de la tradition vendéenne que ce soit sur le plan architectural que culinaire. Les maisons sont faites en bois et peintes en blanc, en bleu et vert. Dans le domaine culinaire, l’ile est devenu réputé pour sa recette de pâté de thon “maison”qui fut transmis de génération en génération .lors des mariages, des tartes aux pruneaux sont offerte aux invités . En revanche à Pâques, le boudin blanc aux pruneaux est servi.